Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France Insoumise Saint-Jean-de-Luz

La France Insoumise Saint-Jean-de-Luz

Groupe d'action de Saint Jean-de-Luz, l'avenir en commun


Affaire Benalla | Déroute au sommet de l'Etat

Publié par insoumis.e sur 23 Juillet 2018, 16:59pm

Catégories : #6è République

Affaire Benalla | Déroute au sommet de l'Etat

Hier était la journée la plus folle au parlement depuis que l'identité d'Alexandre Benalla, chef adjoint de la sécurité à l'Elysée, faux-flic violent de la Contrescarpe le Premier mai, a été dévoilée par Le Monde.

On avait l'impression d'une vacance du pouvoir. La loi sur la réforme de la Constitution devait y être débattue. Mais devant ce qui est le plus gros scandale d'Etat de la Vè République, les députés de l'opposition ont refusé de débattre tant que les responsables ne venaient pas s'expliquer devant les députés. La majorité elle, disait qu'il n'y avait pas de problème majeur et que l'opposition instrumantalisait l'affaire pour reporter le débat sur la loi. Et surtout, depuis 3 jours, aucun ministre ne s'est présenté au parlement ou auprès des médias pour donner des explications. Emmanuel Macron est resté muet.

Après quelques tergiversations et coups de théâtre, la ministre de la Justice Mme Belloubet prenait tout de même la décision d'ajourner les débats.

La commission d'enquête présidée par Mme Braun-Pivet voulait auditionner à huis clos ! Premier incident, les discussions du bureau, qui lui se réunissait comme il se doit à huis clos, ont fuité dans la presse. 

On apprenait que du coté de l'Elysée une réunion secrète se tenait dans la soirée. Secrète car démentie par l'Elysée mais confirmée par des sources des ministères concernés par la réunion.

Ce matin donc, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, était auditionné par la Commission d'Enquête parlementaire. C'était pathétique. A chaque question, quand il voulait bien répondre sans botter en touche, il le faisait en lisant ses notes, comme autant d'éléments de langage convenus la veille au soir et qu'il n'était pas sûr d'avoir assimilés.

Quand Cahuzac nous parlait les yeux dans les yeux, Collomb nous jure qu'il dit la vérité rien que la vérité.

Voici quelques tweets qui résument bien l'ambiance et au final les auditions enfoncent encore plus l'Elysée dans la crise politique sans précédent, car au final :

- Gérard Collomb et la DGSI se contredisent

- Benalla que M. Collomb ne connait pas, était habilité "secret défense" pas la DGSI (nouvelle révélation de la presse)

Bref dans cette affaire, le mensonge est à la hauteur du scandale d'Etat. Maintenant c'est à Emmanuel Macron de venir s'expliquer devant les représentants des Français !

Emmanuelle Macron est désormais face à ses responsabilités.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents