Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France Insoumise Saint-Jean-de-Luz

La France Insoumise Saint-Jean-de-Luz

Groupe d'action de Saint Jean-de-Luz, l'avenir en commun


Les cheminots lèvent les barrières au péage de Biarritz

Publié par insoumis.e sur 8 Juillet 2018, 15:04pm

Catégories : #Social, #Groupe d'action FI, #Services publics

Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018
Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018

Cheminots en lutte au péage de Biarritz le 7 juillet 2018

90 cheminots et leurs soutiens dont les fidèles Insoumis qui les accompagnent dans leur grève à chaque Assemblée Générale, ont mené une action "péage gratuit" à Biarritz à l'appel de l'intersyndicale CGT, Sud et LAB pour ce 38è jour de grève contre la réforme ferroviaire.

Ce sont plusieurs milliers d'autos et quelques centaines de camions qui ont pu bénéficier du péage libre ce samedi, jour de départ en vacances, avec environ 80% de soutien avec le poing levé.

Rien ne permet d'arrêter la lutte des cheminots

vendredi 6 juillet à l'AG d'Hendaye

Cet été, la fédération CGT appelle à plusieurs jours de grève calées sur des dates de réunions de la SNCF concernant notamment la filialisation du fret. Quant à Sud elle a déposé un préavis continu.

Si la loi a été votée, le pacte ferroviaire n'a apporté aucune réponse sur l'abandon des petites lignes, l'externalisation et la privatisation de l'entreprise et les autres dossiers qui ont mené les cheminots à faire 3 mois de grève.

L'heure est toujours à la mobilisation, les cheminots sont toujours motivés et espèrent pour la rentrée une convergence des luttes, raison pour laquelle le foyer de la lutte des cheminots doit rester ouvert.

Il s'agit de maintenir la pression pour peser sur le gouvernement et aller chercher une autre réglementation que celle qui a été votée, un autre processus de loi et passer au-delà de ce qui a été proposé qui est la mort de notre entreprise.

CGT à l'AG d'Hendaye du 7 juillet

Prochaines journées d'action en juillet :

vendredi 13 juillet : tou.te.s au col de St Ignace (petit train de la Rhune)

jeudi 19 juillet (Commission Mixte Paritaire dans le cadre de la Convention Collective Nationale)

26 et 27 juillet (réunion du Conseil de surveillance du groupe)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents